Combien coûte une assurance auto pour un jeune conducteur ?

Lorsqu’un jeune conducteur vient d’obtenir son permis de conduire, il est généralement très pressé de s’acheter une auto qui lui plaît pour pouvoir la montrer à ses amis. Mais avant de pouvoir fanfaronner au volant de sa voiture, il faut souscrire à une assurance auto dont le prix peut parfois faire peur. En effet, les conducteurs sans expérience se voient appliquer d’office une surprime car les risques sont plus importants pendant les premières années sur la route. Voyons ensemble combien coûte en moyenne un contrat d’assurance avec les garanties incluses. Comment être certain de faire le bon choix parmi tous les assureurs qui existent sur le marché, et d’être bien couvert des différents dommages en cas d’accident ? Nous verrons que la conduite accompagnée, le fait de conduire une vieille voiture d’occasion, et de souscrire une formule au tiers peut considérablement réduire le montant de la prime.

A quel âge est-on considéré comme un jeune conducteur ?

Aussi curieux que cela puisse paraître, la notion de jeune conducteur n’a rien à voir avec son âge. Selon le code de la route qui régit les règles pour se déplacer avec un véhicule sur la voie publique, un jeune conducteur est un individu qui a obtenu son permis de conduire depuis moins de trois ans.

En matière d’assurance, la notion est légèrement différente, puisque le jeune conducteur est quelqu’un qui n’a jamais été assuré pour un véhicule, ou bien un automobiliste qui a vu son permis annulé. ce dernier devra repasser le code de la route ainsi que le permis de conduire en prenant un minimum de 20 heures de leçons, de la même manière que pour une personne qui n’a jamais conduit de sa vie.

Comment est calculé le prix d’une assurance auto pour un jeune conducteur ?

L’assurance est un établissement qui se doit de gagner de l’argent. Ainsi, la prime qu’il fait payer à ses assurés est fonction du risque du conducteur et du véhicule. Naturellement, pour un même véhicule, le jeune conducteur paiera une prime d’assurance plus élevée que un conducteur expérimenté qui n’a jamais eu d’accident. Mais selon le modèle et la marque du véhicule, la prime sera également plus ou moins élevée. Il y a des modèles qui suscitent plus de convoitises que d’autres auprès des voleurs, et dont les propriétaires devront payer un peu plus pour être assurés. La puissance du moteur ainsi que la valeur globale du véhicule sont également pris en compte pour définir le montant de l’assurance auto. Enfin, le lieu de résidence est important, puisque suivant les villes et les régions, les vols et dégradations sont plus ou moins nombreux, l’assurance en tient compte.

D’autres critères interviennent dans le montant de la prime. En plus des facteurs évoqués précédemment, les formules de garanties souscrites ainsi que les options vont orienter le prix final. Parmi ces dernières, on retrouve l’assistance panne à partir de 0 km, la garantie bris de glace, ainsi que l’option vol ou incendie. Il est possible aussi de moduler le niveau de la franchise. Plus celle-ci est importante, plus la cotisation d’assurance diminue. Enfin, certaines compagnies proposent de s’assurer en fonction du nombre de kilomètres parcourus. Si vous êtes un conducteur qui ne roulera pas plus de 5000 km par an, inutile de payer comme si vous pouviez effectuer 20 000 km dans l’année.

Combien devra payer un jeune conducteur pour l’assurance auto d’un petit véhicule ?

Il existe différentes manières d’assurer son véhicule : l’assurance au tiers, une formule intermédiaire, et enfin l’assurance tout risque. Un jeune conducteur n’a pas l’habitude de conduire sur la route, et selon les statistiques, les risques d’avoir un accident sont plus importants. C’est pour cela que les assurances appliquent une surprime de 100 % ce qui signifie grosso modo que par rapport à un conducteur lambda, le jeune devra payer deux fois plus. Cependant, dès la deuxième année, la surprime est réduite de moitié, puis encore de moitié l’année suivante. Il est donc primordial de ne pas avoir d’accident au cours des quatre premières années de sa vie d’automobiliste pour payer le même prix que les autres.

Pour l’assurance tout risque d’un véhicule en bon état et d’une gamme moyenne, un jeune conducteur devra débourser entre 800 et 1000 euros pour s’assurer correctement.

A noter que si la conduite accompagnée a été effectuée avant l’obtention du permis de conduire, seule une surprime de 50 % s’applique durant la première année. Elle continue alors d’être réduite de moitié la deuxième puis la troisième année.

Exemple d’une assurance pas trop chère pour les jeunes conducteurs

Pour éviter de payer une prime d’assurance trop importante au cours des premières années de sa vie d’automobiliste, il vaut mieux choisir la formule de l’assurance au tiers. Cette formule signifie que si vous avez un accident avec un tiers dont vous êtes responsable, vous êtes assuré pour les dégâts que vous causez à l’autre véhicule, mais vous devrez payer vos propres réparations pour le vôtre. C’est la formule la moins chère, puisque l’assurance n’aura à payer qu’une moitié des réparations globales corps a engendré un accident dont vous avez la responsabilité.

Il est fortement déconseillé de choisir l’assurance au tiers pour un véhicule neuf. Au contraire, c’est une assurance tout à fait adapté pour les véhicules de plus de 10 ans dont la valeur reste faible. Pour ce faire la main en prenant le moindre risque, c’est un véhicule de ce type que nous vous conseillons d’acquérir au moins pour les deux premières années. Évitez de choisir une voiture avec un moteur puissant, puisque cela augmentera le montant de la prime. Votre choix se portera plutôt vers un petit véhicule confortable, avec un moteur moyen, qui vous évitera de faire des excès de vitesse en ville ou sur autoroute.

Utiliser un comparateur d’assurance auto

Pour bien faire des économies en matière d’assurance auto, le jeune conducteur utilisera bien volontiers un comparateur d’assurance. Il n’y a pas de meilleur moyen pour avoir sous les yeux une grande variété de contrats et d’assureurs. En fonction de votre profil, chaque compagnie analyse les risques potentiels d’accidents, pour déterminer au final une prime annuelle. Comme les prix sont libres sur le marché, il est possible de s’assurer correctement pour un montant moindre que chez un concurrent en choisissant la bonne société.

Attention, la plupart des comparateur d’assurance auto sont également payés par les compagnies pour figurer dans les premiers résultats de la liste. Ne vous pressez pas donc les yeux fermés sur les premières assurances citées en vous imaginant que ce sont les meilleures. Faites par vous-même une bonne analyse des garanties de chaque formule pour choisir celle qui vous correspond le mieux.

Quelles sont les meilleures assurances du marché ? 

Il est difficile comme cela de donner le nom des compagnies d’assurances les meilleures du marché. Toutefois, en consultant les différents forums de discussion et les sujets qui en parlent, vous découvrirez très vite que quelques assureurs ressortent souvent du lot. À partir de cette liste étroite, à vous d’éplucher les différents contrats et de leur téléphoner pour obtenir un devis.

En conclusion pour les jeunes conducteurs

Être jeune conducteur représente une étape importante de sa vie, puisqu’elle est souvent synonyme de mobilité et de liberté. On ne dépend plus des autres, on possède sa propre voiture, et on peut se déplacer quand on veut où on veut à condition toutefois d’avoir les moyens financiers de se payer le plein d’essence ce qui est un peu difficile en ces temps d’inflation.

La prime d’assurance peut représenter un budget important de l’année. C’est pourquoi il est conseillé d’oublier dans les premiers temps de s’acheter le véhicule de ses rêves, que ce soit une Audi ou une BMW avec de nombreuses options et un moteur surpuissant. Vous risquerez de le regretter lorsque vous recevrez votre première échéance mensuelle. Visez plutôt un véhicule d’occasion d’une dizaine d’années, bien entretenu, avec peu de kilomètres, l’idéal étant de trouver un véhicule qui a appartenu à quelqu’un qui vient de décéder et qui a peu conduit au cours des dernières années de sa vie. vous assurerez facilement ce véhicule au tiers pour un montant acceptable.